Todima Gulmu
Logo de l’association Todima Gulmu

Qui sommes-nous ?

Todima Gumu est une association franco-burkinabé de solidarité internationale intervenant dans l’Est du Burkina Faso. Cette association a été créée en 2014. Elle est officiellement et régulièrement déclarée sous statuts d’association auprès des services administratifs ad-hoc de France et du Burkina Faso, conformément aux textes en vigueur dans chacun des deux pays.


Todima Gulmu : expression en gulmantchéma (la langue parlée par les gourmantchés) signifiant « Aider le Gulmu ».


Le Gulmu ?

C’est la région administrative de l’Est du Burkina Faso. Le Gulmu couvre une superficie de 46 600 km2 et comprend 5 provinces pour une population de plus de 2 millions d’habitants. Le groupe ethnique majoritaire sont les gourmantchés. La moitié des habitants de la région vit en dessous du seuil de pauvreté et l’Indice de Développement Humain (IDH) est inférieur à celui des autres régions du pays. Le revenu global des ménages (65 à 67 % des revenus) est essentiellement non monétaire ; cela traduit la forte auto-consommation dans la région. La présence de groupes terroristes ayant commis plusieurs attaques dans des villages de brousse ces dernières années a fragilisé une situation déjà bien précaire.


Les origines de l’association :

En 2012, un jeune professeur français en volontariat dans un établissement professionnel à Fada N’Gourma (capitale de la région Est du Burkina Faso) est le témoin de jeunes élèves contraints d’arrêter leurs études, faute de moyens financiers. Au Burkina, les études sont payantes et représentent souvent un énorme effort financier pour les familles. Un premier parrainage est établi grâce à la générosité d’un donateur en France. De là, vient l’idée de créer une association pour permettre et structurer des parrainages, afin d’éviter le phénomène de dépendance entre bénéficiaire et donateur. Ainsi est né Todima Gulmu.


Quels sont nos objectifs ? :

Todima Gulmu veut promouvoir, aider et soutenir les projets de développement, principalement dans les domaines de l’accès à l’éducation, à la santé et à la culture, dans la promotion féminine, dans le développement des énergies renouvelables et dans le tourisme solidaire, dans la région de l’Est du Burkina Faso en créant des partenariats avec des associations locales portant ce type de projets.


Les actions envisagées :

  1. Créer des parrainages d’élèves et étudiants de l’Est du Burkina Faso ;
  2. Aider à la mise en place d’activités génératrices de revenus dans la région de l’Est du Burkina Faso ;
  3. Appuyer et conseiller la mise en place de projets associatifs dans la région de l’Est du Burkina Faso, par l’aide à la rédaction de projet et à la recherche de financements, le conseil et l’appui à l’aboutissement du projet ;
  4. Soutenir les structures de formation (écoles, lycées, centres de formation…) de l’Est du Burkina Faso par la collecte et l’envoi de matériel pédagogique et autres ;
  5. Permettre de réduire la fracture numérique par l’organisation de formation à l’informatique et la collecte et l’envoi de matériel informatique ;
  6. Organiser des voyages humanitaires (camp chantier, camp reboisement…) à but éducatif, solidaire et interculturel dans l’Est du Burkina Faso ;
  7. Mettre en place des échanges pédagogiques, éducatifs et interculturels ;
  8. Encourager l’éducation à l’environnement par le soutien à des projets de sensibilisations et d’actions en faveur de l’environnement (reboisement, gestion des déchets….) afin de favoriser la résilience au changement climatique ;
  9. Promouvoir l’émancipation et la promotion féminine et lutter contre les pratiques de l’excision ;
  10. Soutenir l’émergence des talents artistiques de la région de l’Est du Burkina Faso.

Plusieurs de ces objectifs n’ont pu être menés du fait du contexte lié à la situation sécuritaire qui prévaut actuellement au Burkina Faso et particulièrement dans le Gulmu.


Les actions que nous avons menées depuis 2014 :

  1. Nous avons principalement assuré le parrainage d’élèves et étudiants ;
  2. Nous avons collecté et envoyé du matériel (pédagogique, médical, informatique…), mais les conditions d’acheminement (transport, coût..) rendent cette activité difficile et aléatoire ;
  3. Nous avons organisé des conférences, formations à but éducatif et interculturel ;
  4. Nous sommes en réflexion pour soutenir la création d’activités génératrices de revenus au Gulmu (projet de maraîchage). Cependant, l’impossibilité de se rendre sur place pour mieux identifier les besoins ralentit l’avancée de ce projet.

Comment pouvez-vous nous soutenir ?

  1. En venant nous rejoindre pour apporter vos idées et vos compétences ;
  2. En participant activement à la vie de l’association ;
  3. En faisant des dons (financiers, matériels…).

Pour la France : L’association étant reconnue d’intérêt général, les dons donnent droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 66% du montant (selon l’article 200 du Code Général des Impots)